Découvrez aussi...

Pourquoi et quand avez-vous lancé ce blog ?


Ce blog a démarré en janvier 2009. Il s’agit en fait d’un cadeau de Noël. Mes proches me poussaient à ouvrir un blog, à montrer mes réalisations. Je pensais que ce n’était pas pour moi, que ce que je faisais n’était ni assez joli ni assez innovant pour intéresser des lectrices, bref je n’osais pas me lancer. A Noël 2008, mon compagnon m’a offert une clé USB décorée d’une étiquette « Angel Mélie ». Quand j’ai ouvert le fichier, il y avait la page de garde de mon blog. Je me suis prise au jeu, et voilà 6 ans plus tard Angel Mélie existe toujours.


Pourquoi le nom Angel Mélie ?


Ma fille s’appelle Emélie, j’ai commencé à coudre après sa naissance. Il m’a semblé naturel de lui dédier le nom de mon blog.

On en parle

le 13 mai 2015 - photos : CINQMAI, Angel Mélie

Elle aime coudre, crocheter, cuisiner et nous fait partager sa passion des belles choses sur son blog Angel Mélie. Pureloisirs est allé à la rencontre de Frédérique qui nous présente son premier livre « Petites coutures pour bouts de tissu ».

Angel Mélie, blogueuse aux mains d’or

Interview

D'où vient votre passion de la couture et du crochet ?


J’ai commencé à coudre en 2003, quelques mois après la naissance de ma fille. Comme pour beaucoup d’entre nous, l’arrivée de ma grande a été le facteur déclenchant. Je me rappelle avoir feuilleté puis acheté, un peu sur un coup de tête, un livre Marie-Claire idées sur l’appliqué… que j’ai toujours d’ailleurs. J’ai cousu quasiment entièrement à la main mon premier plaid pour bébé. Voyant mon intérêt pour la couture, ma maman et mon conjoint m’ont offert la machine à coudre que j’utilise encore aujourd’hui. Les premières années, j’ai majoritairement fait des appliqués, j’aimais beaucoup la précision du travail à la main. Il me fallait parfois plus de 6 mois pour finir un ouvrage. Petit à petit, j’ai cherché des projets plus rapides à mettre en œuvre, plus compatibles avec mon emploi du temps chargé de maman qui travaille. Je n’ai jamais pris de cours de couture, c’est en découvrant internet, la communauté du « fait main », le partage des tutoriels que je me suis perfectionnée.


J’ai toujours pensé que je n’étais pas créative : pragmatique, organisée, peut-être… mais créative sûrement pas ! La couture a été révélatrice de mon besoin de créer, de fabriquer quelque chose de réel avec mes mains. J’ai commencé en suivant, à la lettre, les pas à pas de fabrication. Je cherchais des tissus similaires à ceux utilisés par la créatrice de crainte de ne pas réussir à trouver un bel accord de couleurs. Puis, je me suis aperçu que j’aimais coordonner les tissus et que je pouvais modifier légèrement les patrons. Aujourd’hui, je réalise mes propres modèles !

Quelles sont vos inspirations ?


L’inspiration vient beaucoup des tissus. Une couleur, un motif, une texture peuvent me donner envie de coudre une pochette, un plaid ou un sac. Je m’inspire aussi du travail du papier qui me donne envie de « modeler » le tissu différemment, de trouver d’autres techniques moins conventionnelles que la couture de vêtements pour travailler le tissu. Bien sûr internet est aussi une source d’inspiration non négligeable. Je recherche sur la toile des « ambiances », des mises en scène, des couleurs que je n’aurais pas pensé assembler, un peu de poésie et de magie.

L'une des rubriques de votre blog se nomme "Zakka". Qu'est-ce que ça signifie ?


Zakka est un terme d’origine japonaise qui veut dire à la fois mignon, kitsch parfois même légèrement ringard. L’état d’esprit zakka consiste à voir la beauté dans les petits objets du quotidien, ce qui me tient beaucoup à cœur. J’ai créé une catégorie « zakka » sur mon blog pour regrouper les petits accessoires que j’aime coudre. Ces petites trousses, pochettes que l’on glisse dans son sac à main, qui nous accompagnent et qui peuvent égayer le quotidien.

Vivez-vous de ce blog ou est-ce "un hobby" ?


J’ai un amoureux, trois enfants formidables et un travail enrichissant. Ce blog est un hobby et je ne souhaite pas que cela change.  La couture, le crochet, le scrap, sont indispensables à mon équilibre mais pour que créer reste un plaisir je préfère séparer ma vie professionnelle et mes loisirs. Le blog m’a permis de rencontrer d’autres gens passionnés de D.I.Y., des personnes qui partagent la même envie de créer et qui apprécient la valeur d’un cadeau fait-main. Certaines amitiés virtuelles se sont transformées en rencontres et en amitiés bien réelles.

Nom :

Site :

Spécialité :

Angel Mélie

Couture et crochet

Votre premier livre « Petites coutures pour bouts de tissu » vient de sortir. De quoi s'agit-il exactement ?


Comme vous avez pu vous en rendre compte, je suis très attirée par les associations de couleur, les jolies mises en scène. Pour chaque projet, je passe beaucoup de temps à chercher une association de tissus qui me plaise. Trouver des couleurs et textures qui s’assemblent m’apporte beaucoup de plaisir et de satisfaction. Alors quand j’ai fini de coudre, que toutes les chutes des tissus choisis avec soin se retrouvent éparpillées sur ma table de travail je trouve ça souvent très joli ce fouilli de couleurs… et je me retrouve dans l’incapacité de jeter ne serait-ce qu’un microscopique morceau de ces « restes » ! A force d’accumuler tous ces petits morceaux de tissu dans un tiroir, je me suis dit que ce serait tout de même bien de leur redonner vie et de leur trouver une utilité.



C’est ainsi que l’idée de mon livre « Petites coutures pour bouts de tissu » a germé. C’est un projet qui a pris plusieurs mois de création, d’écriture, de joies et de doutes, pour enfin aboutir puisque le livre parait cette semaine. J’ai eu envie de proposer des petits projets qui ont une utilité au quotidien, que chacun, chacune pourra décliner dans les chutes de ses tissus préférés.
Certains modèles sont proposés en deux tailles différentes ou peuvent s’adapter aux dimensions des chutes en agrandissant ou en réduisant le patron de départ. J’espère que ce livre plaira et qu’il donnera envie aux couturières de conserver précieusement les chutes de leurs tissus préférés… et pour celles qui comme moi stockaient déjà leurs bouts de tissu de manière compulsive, j’espère que ce livre leur donnera des idées pour les utiliser !

 

 

Un livre pour fabriquer des bijoux en paracorde
Les bijoux en paracorde sont tendances cet été ! Valérie Janssen publie un livre sur le...
Jeu-concours : Gagnez le livre " Les créations des candidats " de Cousu Main !
M6 éditions publie Les créations des candidats de Cousu main, un nouvel ouvrage contenant 18...

"Petites coutures pour bouts de tissu", Eyrolles, 10,90 €

Son livre :